Livraison gratuite à partir de 40 €

QU’EST-CE QUE LE CBD ? HISTOIRE, BIENFAITS ET PROPRIÉTÉS

Le CBD, ou cannabidiol, est un composé naturel présent dans la plante de cannabis. Découvrez son histoire, ses avantages et ses propriétés.

QU’EST-CE QUE LE CBD ? HISTOIRE, BIENFAITS ET PROPRIÉTÉS
Tardarás en leer este post tan solo 15 min

La plante Cannabis Sativa L. produit différents composés parmi lesquels se distinguent les cannabinoïdes, presque totalement exclusifs à cette espèce. Le cannabidiol, connu sous son acronyme CBD, est l’un des deux principaux (avec le tétrahydrocannabinol ou THC) parmi les plus de 120 présents dans la plante.

Les phytocannabinoïdes tels que le CBD sont des molécules qui contiennent plusieurs propriétés thérapeutiques, parmi les plus étudiées figurent leurs effets anti-inflammatoires, antioxydants, analgésiques, neuroprotecteurs et anxiolytiques.

Quelle est la différence entre le THC et le CBD ?

Le CBD et le THC sont les cannabinoïdes les plus présents dans la plante Cannabis Sativa L. Cependant, le CBD a un potentiel thérapeutique plus intéressant car il n’a pas la psychoactivité attribuée au THC.

Cela ne signifie pas que le THC n’a pas un grand pouvoir thérapeutique. La principale différence est que la psychoactivité du CBD se caractérise par ses propriétés anxiolytiques, dues à sa modulation de nos récepteurs CB1 dans le cerveau. Cette propriété antagonise les effets psychoactifs moins souhaitables du THC pour certains patients et groupes d’âge.

Une autre différence est que le CBD ne provoque pas de dépendance, au contraire, il est un grand allié pour arrêter de fumer ou réduire la consommation d’autres substances addictives, en intervenant dans le processus de récompense de notre cerveau et en réduisant l’anxiété des périodes de manque.

Plusieurs chercheurs étudient l’union entre différents cannabinoïdes tels que le CBD et le THC dans des proportions différentes afin de mettre au point de nouvelles thérapies pour différentes maladies.

D’où vient le CBD ?

Avant de parler du CBD, nous devons parler de la plante Cannabis Sativa L., une plante qui est utilisée pour des raisons médicinales, thérapeutiques et spirituelles depuis des milliers d’années. Le Dr Cristina Sanchez, professeur de biochimie et de biologie moléculaire à l’UCM, éminente scientifique spécialiste des cannabinoïdes dans le domaine du cancer du sein et membre de l’Observatoire espagnol du cannabis médicinal, décrit le cannabis comme “une pharmacie entière dans une plante“.

molécula estructural de CBD

Molécula estructural de CBD

La plante Cannabis Sativa L. contient plus de 500 composés naturels (terpènes, flavonoïdes et autres) et plus de 120 cannabinoïdes. Le CBD est l’une de ces molécules qui provient de la fleur de la plante, avec diverses propriétés thérapeutiques. Les autres cannabinoïdes qui ont été étudiés pendant des années sont le THC, le CBN, le CBG, le CBC et bien d’autres encore.

L’histoire du CBD Quand a-t-il été découvert ?

L’homme utilise le cannabis de manière industrielle depuis des milliers d’années pour fabriquer des textiles, des toiles, du papier et à des fins médicinales également. Jusqu’au XIXe siècle, le cannabis était régulièrement cultivé et on pouvait même trouver des extraits dans les pharmacies de plusieurs villes européennes.

La campagne de prohibition, menée par le gouvernement américain depuis les années 1930, a bloqué les progrès et les utilisations du cannabis pour des intérêts politiques et sociaux racistes (principalement pour justifier une lutte contre la communauté noire et, plus tard, le mouvement hippie) et pour des intérêts économiques (exportation de coton et de nylon).

Le gouvernement américain a alors commencé à investir dans l’étude de la plante afin d’affirmer ses propriétés dangereuses, et a réussi à prouver le contraire. Ils ont trouvé dans la plante de cannabis une grande valeur thérapeutique et une très faible dangerosité.

En dépit des preuves scientifiques et sans aucune justification plausible, depuis 1961 (Convention unique de 1961), le cannabis est classé comme une substance à risque maximal et sans aucune valeur thérapeutique.

Dans ce cadre légal, il était presque impossible de faire des recherches sur la plante de cannabis aux États-Unis et en Europe, mais dans les années 1960, à Jérusalem, un chercheur, Raphael Mechoulam, a isolé et synthétisé les structures du THC et du CBD.

C’est à la suite de cette découverte qu’ont débuté les recherches sur les propriétés thérapeutiques des cannabinoïdes, qui ont abouti dans les années 1990 à la découverte que les organismes humains et animaux possèdent des récepteurs spécifiques pour les cannabinoïdes et qu’ils produisent également leurs propres cannabinoïdes.

Si vous ne savez pas ce qu’est le système endocannabinoïde, jetez un œil à notre article sur les bases du système endocannabinoïde.

Alors pourquoi parle-t-on tant du CBD aujourd’hui ?

Au cours des 20 dernières années, les recherches se sont multipliées, mais presque exclusivement par le biais d’études de laboratoire in vitro et in vivo sur des molécules uniques, tandis que les études sur l’homme se sont surtout concentrées sur les cas de maladie en phase terminale et comme traitement palliatif (notamment en utilisant le THC).

Le CBD a commencé à jouer un rôle important avec la découverte de ses propriétés relaxantes et antispasmodiques, qui ont conduit au brevetage du Sativex, un médicament à base de THC et de CBD prescrit pour certains symptômes de la sclérose en plaques.

Mais c’est l’histoire de Charlotte Figi, une jeune Américaine qui, dès l’âge de quelques mois, a souffert du syndrome de Dravet, une forme rare d’épilepsie infantile intense et fréquente qui résiste aux traitements médicamenteux et provoque jusqu’à 400 crises par semaine et la mort en quelques années, qui a radicalement changé la vision du cannabis et stimulé les centaines d’études qui existent sur le CBD.

En l’absence de réponse aux médicaments et alors que Charlotte était presque totalement invalide, sa famille a décidé d’ingérer de l’huile de cannabis CBD et le résultat a été impensable : les crises ont été réduites à 3 ou 4 par mois sans qu’il soit nécessaire de prendre davantage de médicaments et la jeune fille a commencé à marcher, à se nourrir seule et à développer ses fonctions cognitives. Ces dernières années, Charlotte a réussi à vivre sans aucune crise, mais elle est malheureusement décédée en avril 2020 d’une pneumonie à l’âge de 13 ans.

L’histoire de Charlotte a entraîné une augmentation exponentielle de la recherche sur le CBD qui a permis de découvrir, outre ses propriétés antiépileptiques et antispasmodiques, ses effets anxiolytiques, anti-inflammatoires, analgésiques et neuroprotecteurs.

Le sommet s’est déroulé lors du Comité d’experts sur la dépendance aux drogues en 2017, au cours duquel l’OMS a déclaré que le cannabidiol (CBD) n’est “ni addictif ni nocif pour la santé” et qu’il a un grand potentiel thérapeutique et médicinal, recommandant aux Nations unies une reclassification de la plante Cannabis et une régularisation conséquente par chaque État.

Quels sont les avantages du CBD ?

Propriétés thérapeutiques

Les propriétés thérapeutiques les plus importantes du CBD ou cannabidiol, démontrées avec des preuves de qualité variable, sont les suivantes :

  • Anti-inflammatoire
  • Analgésique
  • Antioxydant
  • Anxiolytique
  • Anticonvulsif
  • NeuroprotecteurAnti-nauséeux et antiémétique

Maladies pour lesquelles il peut être bénéfique

Le CBD a été étudié pour traiter une variété de maladies et d’afflictions telles que :

  • Maladies auto-immunes (inflammation, arthrite, arthrose).
  • Syndromes métaboliques (diabète, obésité)
  • Maladies neurologiques (sclérose en plaques, maladie de Parkinson, démences, épilepsie, maladie de Hungington, syndrome de Tourette)
  • Troubles psychologiques et neuropsychiatriques (anxiété, dépression, insomnie, autisme, syndrome de stress post-traumatique, trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité)
  • Maladies inflammatoires de l’intestin (Crohn, colite)
  • Affections de la peau (acné, psoriasis, dermatite atopique et eczéma)
    Douleur (migraine, céphalée
Avez-vous essayé le CBD ?

Nos utilisateurs utilisent le CBD pour réduire les tensions musculaires, procurer une sensation de détente et soulager les affections cutanées inflammatoires.

DÉCOUVREZ NOS PRODUITS

COMMENT LE CBD AFFECTE-T-IL NOTRE CORPS?

Par rapport aux autres phytocannabinoïdes principaux (THC, CBG, CBC, CBN, THCV…) qui se caractérisent par une stimulation ou une inhibition directe des récepteurs de l’ECS, le CBD se comporte de manière très différente, puisque son mode d’action se caractérise par une action plus indirecte et permet à l’ECS d’augmenter son activité.

Le CBD peut être défini comme modulateur de l’ECS, c’est-à-dire qu’il se met “à disposition” en variant son activité selon les besoins du moment et en agissant de manière plus indirecte, permettant ainsi au ECS d’améliorer son efficacité.

En particulier, le CBD joue un rôle fondamental dans la régulation et la modulation des processus inflammatoires et de la récupération fonctionnelle, ainsi que dans la facilitation de la relaxation physique et psychologique.

Raphael Mechoulam affirme que presque toutes les maladies peuvent trouver leur origine dans un dérèglement ou un déséquilibre du système endocannabinoïde. Dans une publication de 2014, des scientifiques ont déclaré que “la modulation de l’activité du système endocannabinoïde peut avoir un potentiel thérapeutique dans presque toutes les maladies qui touchent les humains.”

POURQUOI LE CBD AGIT-IL SUR NOTRE CORPS?

Grâce à des études sur les phytocannabinoïdes, on a découvert que le corps humain et celui des animaux vertébrés possèdent un système endocannabinoïde (ECS). C’est pourquoi il existe également des produits à base de CBD aux formulations adaptées pour le traitement de ces mêmes maladies chez les animaux de compagnie.

Il s’agit d’un système de communication intercellulaire complexe, semblable à un système de neurotransmetteurs, qui s’étend non seulement à tout le cerveau, mais aussi à d’autres organes et tissus du corps.

Il est responsable de l’équilibre des processus métaboliques et de l’optimisation du fonctionnement de notre organisme. Il joue un rôle crucial dans la régulation de notre physiologie, de notre état d’esprit et de notre vécu quotidien.

COMBIEN DE TEMPS FAUT-IL POUR QUE LE CBD AGISSE?

Le temps nécessaire pour que le CBD commence à faire effet dépend largement du format dans lequel il est consommé.

Les produits qui libèrent la substance dans notre circulation sanguine le plus rapidement possible, comme les huiles de CBD à usage sublingual, sont plus rapides et efficaces (5 à 10 minutes pour agir). Les patchs transdermiques sont également efficaces, mais leur libération est constante et équilibrée, de sorte que les effets sont perçus de manière continue et plus douce.

L’utilisation de la dermo-cosmétique, par exemple, peut prendre du temps pour équilibrer et réduire les affections car elle ne pénètre pas directement dans la circulation sanguine et, pour les problèmes cutanés graves, elle nécessite d’une constance et d’une stabilité dans le traitement jusqu’à l’obtention d’un résultat final.

 

COMMENT UTILISE-T-ON LE CBD?

Les deux façons les plus courantes d’utiliser le CBD sont les suivantes :

UTILISATION TOPIQUE

En Espagne, l’utilisation du CBD est réglementée en tant qu’utilisation topique que l’on trouve en forme de baumes, pommades, huiles et crèmes. Nous avons une multitude de récepteurs de CBD dans notre peau, nos muscles et nos articulations, ce qui lui confère une grande efficacité. Vous pouvez administrer du CBD sur votre peau dans les zones affectées par des inflammations et des affections telles que les rougeurs, l’acné, l’eczéma ou le psoriasis.

UTILISATION SUBLINGUALE

L’utilisation sublinguale agit globalement dans notre corps par le biais du nombre de vaisseaux sanguins présents dans la muqueuse de la bouche, c’est pourquoi on applique généralement sous la langue quelques gouttes d’huile de CBD ou de produits similaires comme des pilules hygroscopiques. Les huiles de CBD sont un mélange de CBD avec une huile de support telle que l’huile de graines de chanvre ou l’huile de noix de coco.

En Espagne, cet usage n’est pas réglementé, mais aux États-Unis, au Canada, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Italie et en Suisse, il est utilisé comme complément alimentaire, et l’usage sublingual est recommandé pour augmenter et optimiser les effets de l’huile de CBD en cas de malaises ou de problèmes d’action non locale.

Il existe d’autres types d’utilisations et de formats que vous pouvez consulter dans notre article : Quelle est la meilleure façon d’utiliser le CBD ?

COMMENT VOUS FAIT SENTIR LE CBD?

L’effet du CBD peut varier d’une personne à l’autre, mais il se caractérise par une légère sensation de tranquillité et de relaxation, tant physique que mentale, sans avoir l’effet psychotrope associé au THC.

Sur le plan physique, elle ressemble à la sensation de relaxation après avoir reçu un massage, tandis que sur le plan mental, elle ressemble à la sensation de soulagement et de calme qui se produit lorsqu’on passe d’une situation très bruyante à un silence presque total.

Certains utilisateurs le décrivent également comme l’absence des symptômes de leurs affections ou maladies.

” Une découverte… l’huile m’aide à me détendre et le baume à apaiser les douleurs musculaires de mon cou. Je le recommande sans aucun doute.”

-Urotz

CONTACTEZ-NOUS !

Effets secondaires du CBD

Le CBD est une substance sûre, sans effets indésirables particuliers ou graves. Les effets secondaires de la consommation de CBD ingéré sont généralement d’intensité légère à modérée, s’atténuent dès l’arrêt du produit et peuvent inclure : fatigue, somnolence, sécheresse de la bouche, vertiges et diminution de l’appétit.

Contre-indications du CBD

À l’heure actuelle, il n’existe que quelques publications sur la manière dont le CBD peut interagir avec d’autres médicaments, mais il y a un grand manque d’études cliniques. Les recherches menées jusqu’à présent concluent que le CBD peut ralentir l’absorption d’autres substances et qu’il n’est donc pas recommandé de combiner le CBD avec d’autres médicaments.

Il n’existe pas non plus de recherche clinique sur la façon dont le CBD peut affecter la grossesse et l’allaitement, il n’est donc pas recommandé d’utiliser le CBD pendant la grossesse ou l’allaitement.

Légalité du CBD

Le CBD est légal en Espagne. Le chanvre industriel peut être cultivé à condition que les souches ne dépassent pas une concentration de 0,2% de THC parmi ses cannabinoïdes. Toutefois, au niveau commercial, l’usage interne est restreint, et les produits destinés à être ingérés ou sublinguaux ne peuvent donc pas être commercialisés. En raison de cette réglementation, tous les produits commercialisés en Espagne sont exclusivement destinés à un usage externe et classés comme cosmétiques.

Où acheter du CBD ?

On peut trouver des produits à base de CBD dans les boutiques en ligne, les herboristeries, les pharmacies et les magasins spécialisés dans le CBD ou d’autres dérivés du cannabis.

Bibliographie:

ElSohly M.A., et al. Phytochemistry of Cannabis sativa L.Phytocannabinoids. Progress in the Chemistry of Organic Natural Products, vol 103. Springer, Cham. 2017. Print.

Booth, Martin. “Cannabis: A History”. 1st Picador ed. New York: Picador, 2005. Print.

Fundación Canna.”El sistema endocannabinoide“. 2016. Web.

Kaplan, Josh (Kalapa Clinic) “CBD as preventative medicine” 2018. Web

Atakan, Zerrin. “Cannabis, a complex plant: different compounds and different effects on individuals”. Therapeutic advances in psychopharmacology vol. 2,6: 241-54. 2012. Web.

Bridgeman, Mary Barna, and Daniel T Abazia. “Medicinal Cannabis: History, Pharmacology, And Implications for the Acute Care Setting.” P & T : a peer-reviewed journal for formulary management vol. 42,3: 180-188. 2017. Print/Web.

Mounessa, Jessica S. et al. “The role of cannabinoids in dermatology” Journal of the American Academy of Dermatology, Volume 77, Issue 1, 188 – 190. 2017. Print/Web.

Pamplona, FA et al., Potential clinical benefits of CBD-rich Cannabis extracts over purified CBD in treatment-resistant epilepsy: observational data meta-analysis” 2018

Christina Schwertschlag (Autor)

Elle est consacrée à la recherche et au développement dans le monde du cannabis. Forte de son expérience dans les projets de design, d'innovation et de durabilité, elle cherche à réunir différentes entités du monde du cannabis pour contribuer à déstigmatiser cette plante et la rendre plus accessible aux utilisateurs.

SABER MÁS

Tommaso Bruscolini (Revisor)

Tommaso Bruscolini (Rimini, Italie) est neuropsychologue et phytothérapeute. Il habite à Barcelone, où il dirige son cabinet privé depuis 2014, sur place et en ligne, où il formule et produit différentes préparations à base de tous types de plantes médicinales, tout en faisant des recommandations personnalisées.

SABER MÁS

ARTÍCULOS RELACIONADOS

Inscrivez-vous à notre newsletter et bénéficiez d'une réduction de 10 % sur votre première commande. Nous respectons votre vie privée
VOTRE PANIER
Your cart is emptyReturn to Shop